“Rien ne peut être plus bénéfique à la santé humaine ni accroître les chances de survie de la vie sur la Terre qu’une évolution vers un régime végétarien.”
Albert Einstein, végétarien, physicien théoricien

En Suisse, 28% des impacts environnementaux sont dus à l’alimentation! Et environ 44% de l’impact environnemental lié à l’alimentation serait dû aux produits d’origine animale [1].

Notre alimentation a un impact sur notre santé et notre bien-être, mais aussi sur notre planète. Les aliments, de leur lieu de production à l’assiette ont un impact sur :

  • Notre santé
  • Le climat
  • Les stocks et la qualité de nos ressources naturelles : l’eau, les sols, l’air, la biodiversité
  • L’équilibre des écosystèmes

Il ne s’agit pas de manger végétarien tous les jours mais de consommer ce dont on a besoin réellement pour notre bonne santé et notre bien-être, et celle de la planète. Une alimentation optimale avec une consommation de viande réduite de type « flexitarien » améliore presque autant le bilan environnemental personnel qu’un mode d’alimentation purement végétarien [1], [2].

De plus, un repas riche en végétaux présente de nombreux avantages pour le consommateur final.
En voici quelques exemples :

  • Possèdent une faible empreinte environnementale par rapport aux produits d’origine animale. Changer notre alimentation en réduisant les produits d’origine animal serait l’une des clés pour contenir le changement climatique selon certaines études clés menées à l’échelle de la planète entière [3]. L’impact environnemental d’un plat sans viande serait 75% plus faible que celui d’un plat avec viande [4].

  • Varient selon les saisons, ce qui apporte plus de diversité alimentaire et s’adaptent aux besoins de notre corps. Les légumes et fruits d’hiver sont plus riches en minéraux et en vitamine C. Les fruits et légumes du printemps et de l’été apportent toute l’eau nécessaire pour combler nos besoins en hydratation [5].
  • Peuvent contenir des protéines végétales: haricots rouge, tofu, amandes… Il existe de nombreuses protéines végétales [6] et tous les acides aminés nécessaires à notre bon fonctionnement sont présent dans les légumes! [7] [8]

  • Sont riches en vitamines, sels minéraux, substances végétales secondaires et fibres alimentaires.
  • Préviennent des maladies comme le cancer et les maladies cardiaques [9] [10].
  • Les légumes à couleur bleu-violet préviennent les caillots sanguins, retardent le vieillissement cellulaire et peuvent ralentir l’apparition de la maladie d’Alzheimer [11].
  • Consommer des crucifères (brocolis, choux, etc.) serait parmi les meilleurs moyens de se prémunir contre le cancer selon plusieurs études scientifiques [12].
  • Nous avons une relation très spéciale avec les légumes : les dernières études montrent qu’ils interagiraient directement pour réguler notre ADN ! Et pour notre bien [13].
  • Les algues sont souvent oubliées pourtant c’est l’un des aliments les plus riches en nutriments que vous pouvez manger (fer, manganèse, iode, etc.) [14] [16].
  • Une fois fermentés, ils ont des bénéfices tout particulier pour la santé [17].
  • Les produits alimentaires végétaux sont en moyenne moins coûteux.
  • Et plus encore !

Dans le programme Ecocook les restaurateurs cuisinant avec un taux d’aliments d’origine végétale supérieur à 75% par rapport au volume total des achats alimentaires on sont récompensés avec le niveau de certification Ecocook Restaurant durable Gold!

Bibliographie